Blog CSS Vision

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Carnet

Le Weblog de CSS Vision

vendredi 28 avril 2006

Paris Web 2006

Paris Web 2006

Paris Web 2006 est un cycle de conférences en français sur la qualité, l'accessibilité, et le design web qui se tiendra les 21 et 22 septembre 2006 à Paris.

À l'heure qu'il est, le site de Paris Web 2006 ne contient que cette annonce fort intéressante, mais nous en saurons davantage dans les jours à venir. De nombreux membres d'OpenWeb et de Pompage seront très certainement au rendez-vous, ce qui est d'ores-et-déjà un gage de qualité.

Cet événement est organisé par l'association à but non lucratif Paris-Web, fondée par Éric Daspet, Stéphane Deschamps, Adrien Leygues.

N'hésitez pas à noter ces dates sur votre agenda sans plus tarder. Pour ma part, j'ai bien l'intention de ne pas passer à côté d'une telle manifestation.

Plusieurs sites ont déjà relayé cette information, notamment Monique et Maurice, et c'est tant mieux !

jeudi 13 avril 2006

Spécification CSS 2.1

Le W3C vient de mettre à jour le Working Draft de la spécification Cascading Style Sheets Level 2 Revision 1, plus connue sous le nom de CSS 2.1. En effet, il s'agit encore d'un document de travail, la norme de référence étant toujours CSS 2, publiée en 1998. Je profite donc de cette occasion pour effectuer un petit rappel sur les fondements de CSS 2.1.

CSS 2.1 constitue une mise à jour de CSS 2 au regard de l'implémentation des différents navigateurs. Les spécifications communément admises et mises en application dans la plupart des navigateurs y sont donc conservées. Outre l'apport de quelques corrections, l'objectif de CSS 2.1 est de mettre à l'écart les propriétés trop ambitieuses et qui ont subi un manque d'implémentation, ainsi que celles que la norme CSS 3 rendra obsolètes.

Les marqueurs de listes et la numérotation automatique des titres font partie des mécanismes ayant disparu en CSS 2.1. Laurent Denis avait commencé à exposer fin 2004 les différences majeures entre CSS 2 et CSS 2.1.

Le statut actuel de Working Draft de CSS 2.1 provient notamment des Features at risk, c'est-à-dire des mécanismes pour le moment en suspens. Ils devront être implémentés rapidement sous peine de devoir disparaître de la recommandation finale. Parmi ceux-ci figurent la propriété quotes, trois valeurs de la propriété list-style-type, ainsi que l'algorithme de mise en page automatique des tableaux.

Mis à part les points sus-cités, le présent document de travail CSS 2.1 est selon toute vraisemblance assez représentatif de ce que sera la recommandation finale, dans la mesure où il s'agit de la sixième révision.

Une feuille de style limitée aux mécanismes CSS 2.1 a plus de chances de trouver dès aujourd'hui un agent utilisateur compatible tout en préservant la compatibilité ascendante pour l'avenir.

Enfin, notons qu'il est tout à fait possible d'exploiter au mieux les implémentations de chaque navigateur, en utilisant notamment les extensions CSS propriétaires définies par CSS 2.1, qui sont préfixées par l'agent utilisateur.

mercredi 5 avril 2006

CSS Naked Day

Alors que le carnet de CSS Vision retrouve à l'instant son apparence habituelle, voici quelques explications. Aujourd'hui était célébré le CSS Naked Day, le jour où chacun est invité à désactiver sa feuille de style afin de promouvoir les Standards Web. En effet, lorsque la sémantique du balisage est respectée, c'est-à-dire que chacune des balises est exploitée à bon escient, les pages Web restent parfaitement fonctionnelles et exploitables lorsqu'elles sont dénuées de toute présentation.

Logo CSS Naked Day

L'initiative de Dustin Diaz a permis de mettre son site à nu pour en montrer sa structure, et ainsi encourager les visiteurs à prendre conscience de l'importance des normes du W3C. Il s'agit là d'un nouvel exemple témoignant de la puissance des feuilles de styles CSS pour la séparation du contenu et de la mise en page.

Grâce à cet événement, vous avez donc pu découvrir ce site sous un autre angle depuis ce matin... Je vous invite à lire le billet de Monique, qui a pris le temps d'expliquer en détails l'intérêt de cette journée hors du commun.